Rubriques

30 oct. 2012

Partir ou comment trouver sa terre promise





Cela fait  maintenant 5 ans que je vis dans la même ville, autant dire un record.

Depuis ma naissance j'ai habité dans La Drôme, L'Aveyron,Le Vaucluse,La Savoie, La Manche,Le calvados, Le Gard, La Corrèze..je ne fait pas le détail de toutes les villes, au total pas moins de 17 déménagements.. ça fait beaucoup.

Et chaque fois je crois que c'est le dernier....

Mais j'y ai pris goût, le changement ne me fait pas peur, un nouveau climat, une nouvelle façon de vivre, aller à la rencontre des gens, me créer un nouveau cercle d'amis, faire des projets rien ne m'arrête.

Lorsque je suis arrivée dans mon lieu de résidence actuel, je m'étais quand même fait la promesse de ne plus déménager, par fatigue surtout, mais aussi pour donner à mes enfants la possibilité de pouvoir s'épanouir en créant des liens.

Mais chasser le naturel il revient au galop.

J'ai de nouveau envie de changer d'air pour plusieurs raisons :


  1. Pour pouvoir donner une chance à mon fils de progresser plus vite
  2. Pour respirer un air moins pollué (coincée actuellement entre deux centrales)
  3. Pour donner à mes enfants cette chance de voir d'autres horizons, d'apprendre des autres, de se sentir libre.
  4. Parce ce que je ne peux rien y faire, c'est mon choix de vie

Certains d'entre vous pensent que cela ressemble à une vie d'itinérant, de vagabond, peut être je ne sais pas, j'ai jamais compris pourquoi au bout d'un certains temps, j'ai ce besoin de partir.

J'ai eu cette pensée de fuite, fuir pour éviter l'échec, de pas voir une réalité.






Lorsque j'étais enfant, j'avais vu ce film "Les 10 commandements", du haut de mes 10 ans, je n'ai pas relevé le côté "religieux", mais les images d'un peuple à la recherche d'une terre d'accueil me poursuivent encore. Et je pense que c'est çà, je recherche ma terre promise, mon Eden. Je m'amuse à dire que je suis une descendante de Moïse, Myriam ou Jocabed, d'ailleurs aussi étrange que cela puisse paraître, depuis je suis très attirée par l'histoire du peuple hébreux et toutes mes poupées avaient un nom tiré du film au grand désespoir de tous.( pour les Beautys : Sephora est le nom de la fille d'un prêtre et future épouse de Moïse) (parce qu'on peut être belle et savoir pleins de choses)

Bref comme disait pépin Inzemood, je suis donc une égarée, une errante, et je suis encore à la recherche d'une ville qui pourra m'accueillir ma famille et moi.






Je pense que la Belgique serait une bonne terre d'exil, pays francophone, la vie un peu moins chère, des gens ouverts et surtout une conception de l'apprentissage pour les enfants en difficultés qui nous conviendrait mieux et puis plus qu'à 1h30 de Paris ma ville lumière.

Enfin c'est un projet qui peut nous prendre une année voire plus, il ne faut pas non plus, tout plaqué comme çà. Il faut penser boulot, fin de l'année scolaire en cours, trouver un logement  faire des économies surtout, on est pas pressé non plus, faire les choses dans l'ordre et intelligemment. Et puis essayé d'y aller quelques jours, se faire une idée.

Chéri d'amour est partant, encore une fois (c'est l'homme idéal)(faut pas trop lui dire non plus), mon ado qui veut devenir kiné n'y voit pas d'inconvénient enfin juste une : emmener sa copine... hum oui bon d'ici qu'on déménage, certaines choses auront changé, et si rien ne change bon ben on rajoutera une assiette, pour le petit hyperactif ça sera plus difficile mais avec beaucoup de patience, je pense qu'on y arrivera, la petite princesse ben c'est une princesse plus qu'à lui dire qu'on va vivre au royaume du chocolat.

Ce billet pour vous dire que où que j'aille je vous emmène avec nous. La magie du net. En plus vous ne prendrez pas trop de place.






E
t vous , vous êtes plutôt nomades ou sédentaires ?   




26 commentaires:

  1. ah oui tu as été drômoise! moi aussi de ma naissance jusqu'à 18 ans! J'ai testé la vie à l'étranger, avec son lot de joies et de difficultés. J'ai adoré le dépaysement, une nouvelle langue, une autre culture mais pas trop éloigné non plus de la nôtre. Le top. Depuis mon retour en France, j'ai déménagé tous les deux ans en moyenne. Et là, on est à peine enfin installés que j'ai déjà des fourmis dans les jambes. L'envie de quitter la région parisienne, se rapprocher de nos familles. C'est une maladie qu'on a ou quoi? En tout cas c'est fun!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis née à Valence, et la plus grande partie de ma famille y habites, je n'habites plus trop loin maintenant mais on se voit peu trop peu bizzzz

      Supprimer
  2. As-tu pensé au camping-car ?
    Pour des raisons professionnelle, nous étions en Moselle, Territoire de Belfort et maintenant le Bas-Rhin.
    Nous voici redevenus sédentaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'y ai pensé, mais pas en camping car plutôt un bus aménagé et faire le tour de l'Europe, un grand rêve
      merci d'être passé par içi
      bonne soirée
      tu peux revenir pour un petit rosé ;o)

      Supprimer
  3. Je suis une vraie sédentaire ! Je m'approprie un lieu et je n'en bouge plus ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourtant tu as déménagé il y a peu ? et tu compte y rester longtemps? bizzz bonne soirée

      Supprimer
  4. avec la profession de mon pere, nous déménagions tous les 5 ans.
    Quand je suis arrivée a Lyon pour mes études supérieurs, je me suis dit enfin je suis chez moi je ne bougerai plus.
    Mais 12 ans après mon arrivée, j'ai des fourmis dans les jambes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je connais un peu Lyon, ville trés sympa, mes cousines y ont fait leurs études aussi et où comptes tu aller ? une préférence? bizzz

      Supprimer
    2. ah oui j'ai failli y aller il y un an, mais le projet est tombé à l'eau dommage on aurait bien aimé bizzzzz

      Supprimer
  5. Je suis fille de militaire alors autant te dire que les déménagements tous les 4 matins, ça me connaît! Et même si j'aime le changement, j'ai appris à apprécier la stabilité. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'habite pas loin d'un régiment de légionnaire et c'est vrai que beaucoup ne restes pas longtemps, je crois que soit on fait comme nos parents, on bouge tout le temps soit le contraire car trop souffert du changement bizzz bonne soirée

      Supprimer
  6. Oh c'est cool d'être nomade!
    Moi, le changement ma fait peur, c'est assez dérangeant car j'aimerais partir... Le camping car parait être une bonne solution (comme lu plus haut!! lol)
    Des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime le camping, en vacances c'est tente ou caravane mais bon pour y vivre c'est pas pareil quand même voir plus haut pour mon rêve bizzzz

      Supprimer
  7. Moi aussi j'ai envie de partir.
    Mais j'attends que ma fille soit plus grande.
    Découvrir un autre lieu, exercer un métier nouveau,aimer d'autres choses...
    je le ferai un jour, j'en suis certaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. recommencer ailleurs, partir avec de nouveaux projets
      la vie quoi !!
      je te souhaite de réaliser cela
      bizzz

      Supprimer
  8. Je suis pire qu'une sédentaire: je suis Parisienne à mort ! Je ne bougerai pas de là !! NEVER !!!! enfin, sauf si Shanning Tatum veut me Wedding !! :D

    On partage un point commun (c'es fou !!) : je suis fan de peplum depuis l'enfance ! je suis aussi très intéressée par la Bible et l'ancien testament : j'ai lu plusieurs textes (la cantique des cantiques est un truc de ouf !) et je connais bien l'histoire biblique. Je savais pour Sephora : tu vois, on peut être beauty, Crazy et cultivée ^^
    Ou que tu ailles, tu seras chez toi car ce sera ton choix ! Et bien sur que tu nous embarques !! Sinon, moi je débarque au Royaume du Chocolaaaaaaaaat !!! ;D Bizzz ma vieille ( ;D )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi j'aime les grands peplum mais les anciens pas les films comme Alexandre avec angelina jolie trop nul j'aime aussi les films mythologiques, la colère des titans pas mal du tout ou percy jackons que j'ai adoré, je suis comme une petite fille devant Cléopâtre avec lyz taylor bref j'aimerai resté au même endroit mais j'ai ce besoin de bouger , je suis une vraie manouche ;o) bizzz
      et pis chuis pas si vieille quand même

      Supprimer
  9. Plutôt nomade, j'ai beaucoup déménager dans mon enfance (7 fois)Mais contrairement à toi j'ai trouvé ma terre promise : mon pays d'origine le Cameroun ^^ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou, tu as de la chance en plus le cameroun ça doit être vraiment trop bien, peut être qu'un jour j'exilerai là bas qui sait ??? bizzzz

      Supprimer
  10. plutôt nomade : j'adore voyager et ça ne me dérange(rait) absolument pas de de déménager (quand j'étais jeune, j'ai déménager 7 fois en 4 ans !!) j'aime les nouveaux horizons (aussi peu lointains soient-ils) mais malheureusement mon mari est bien ancré à la terre des ses ancêtres (à mon grand désespoir !!!), nous habitons à 20mn de chez ses parents et grands parents
    dommage l'aventure sera dans une autre vie (ou pas !! je rêve qu'ile se fasse muter !!)
    bizzs
    Val

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh tu trouveras bien un argument féminin pour le décider ;o) bizzz et merci d'être venue

      Supprimer
  11. Ah mais j'aime les vieux peplum ! Les nouveaux ne m'intéressent pas ! Rooo ouiiii Liz Taylor en Cleopatre : sublimissime !!
    Tu trouveras ta terre promise puisque tu as ton Guide : l'amour de ton fils. N'en doute pas. Je t'embrasse Jeunzzz Ange :D

    RépondreSupprimer
  12. Zut je ne l'avais pas vu ce post ?!! C'est quoi ce bazar ...

    Alors ben tu n'es pas la seule ma fille à être nomade. Nous aussi nous avons eu la bougeotte. Et je pense que nous cherchions un endroit où nous pouvions élever nos poussins et bénéficer de toutes les infrastructures nécessaires et le climat en prime.
    Sortis de la ville de Lumières, nous sommes descendus dans le sud ouest pdt une décennie. Nous avons arpenté le sud d'est en ouest puis nous sommes remontés à l'Ouest. Pour changer un peu d'ouest encore une fois ... Et puis fatigués surtout à l'adolescence les jeunes n'aiment pas les transhumances ... les changements de potes, collèges les dépriment et nous avec. Nous sommes revenus au bord de l'océan en se jurant de se poser;

    Mais la vie n'est pas un joli fleuve tranquille et mon homme rêve de faire sa vie au soleil comme le chante Keen'v ...
    Pour l'instant, nous ne bougerons plus mais jusqu'à ce que cela nous reprenne .. hihi

    On a encore de beaux rêves et tous ensemble.

    Fonce ma belle, foncez pdt que vous avez encore la force, le courage et l'envie. La suite se fera tout seul. Si tout le monde est content et heureux c'est le principal.

    Biz

    RépondreSupprimer
  13. Je crois que je suis plutôt sédentaire dans l'âme, mais la vie veut que je sois nomade ! En tout cas, les 2 ans que l'on a passé à Bruxelles font partie de mes meilleurs souvenirs, oui oui, malgré la pluie !
    Maintenant, on (re)attaque Lyon, mais la Belgique nous manque !
    Beau projet en tout cas !

    RépondreSupprimer
  14. Tous ces déménagements t'ont forgée et finalement ne te feront pas peur quand ta famille sera prête pour la Belgique :D
    Ton expérience va beaucoup rassurer tes petits ;)

    RépondreSupprimer

Quelques minutes pour un petit mot